Rendez-vous chaque semaine pour suivre notre offre culturelle!

Teaser paris 2771744 1920

Vendredi 5 avril à 15h00 :  Visite guidée de La Maison Roche

Située dans le 16ème arrondissement de Paris, la Maison La Roche est une véritable maison-galerie. Réalisée entre 1923 et 1925 par Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret pour le banquier Raoul La Roche, elle est destinée à accueillir la collection d'art de son commanditaire. Ainsi, cette habitation privée est dotée d'espaces de circulation publics pour accueillir les invités. Mais ces espaces de déambulation créent eux-mêmes des éléments de surprise grâce à une grande variété de points de vue mis en place par Le Corbusier.


Samedi 6 avril à 13h30 : Les Nabis et le décor

Dès leur réunion à la fin des années 1880, des artistes comme Bonnard, Maurice Denis, Ranson ou encore Sérusier décident de repenser l'art du décor et d'introduire la Beauté au sein même de la vie quotidienne. Prônant une esthétique joyeuse et rythmée, les Nabis mettent le principe décoratif au fondement de la création artistique, abattant ainsi les frontières entre beaux-arts et arts appliqués.


Samedi 6 avril à 17h30 : Rouge, l'art au pays des Soviets

La propagande comme art ou l'art soumis à la propagande? Dès la révolution d'octobre 1917, le grand projet communiste engendre des nouvelles formes d'art dans le but d'édifier l'Union Soviétique et son peuple prolétaire. Réalisme socialliste mais aussi avant-gardes artistiques et  « art de la production » - autant de styles et théories artistiques qui cherchent à rendre réelle l'utopie. Une exposition pour interroger les frontières entre art et politique...

 
Dimanche 7 avril à 15h00 : Saint-Lazare ou la modernité parisienne au XIXème siècle

Véritables symboles de la modernité du XIXème siècle, les grandes gares parisiennes racontent encore aujourd'hui l'histoire des bouleversements issus de la Revolution Industrielle. Le développement du train transforme profondément le rapport au voyage et les mentalités, mais aussi le visage de la ville appelée à se doter des premiers « embarcadères », ancêtres de nos monumentales gares actuelles. La gare Saint-Lazare est particulièrement representative de ce phénomène majeur et une importante icône du nouveau Paris hérité d'Haussmann.