Show action maison la roche  c flc cemalendem bd

Sélectionnez ci-dessus la date de votre choix

  • Type : visite guidée, achat de billet pour compte compris

    Durée : 1h

  • Plein tarif : 25,00 €
    Tarif réduit : 20,00 €

  • Lieu : 8 - 10 Square du Docteur Blanche, 75016 Paris

  • Rdv : Devant l'entrée de la Maison La Roche - Visite guidée

Visite guidée limitée à 15 personnes

Vous aimerez aussi nos cycles de cours sur l'histoire de Paris, le lundi soir au mk2 Grand Palais :
Formules abonnements 
Cours à l'unité

Située dans le 16ème arrondissent de Paris, la Maison La Roche fut réalisée entre 1923 et 1925 par Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret. La commande, passée par le banquier Raoul La Roche, est destinée à accueillir sa collection de peintures et de sculptures.
Le Corbusier trouve là l’occasion de mettre en œuvre ce qu’il appellera en 1927 « Les cinq points d’une architecture nouvelle ». Quelques temps avant sa mort en 1965, Raoul La Roche lègue sa maison à Le Corbusier dont le projet est d’y installer sa future fondation. 
Celle-ci prend son nom officiel en 1968. Cette visite guidée vous emmène dans l’antre d’un collectionneur, véritable maison / galerie : une habitation privée, dotée d’espaces de circulation publics pour accueillir les invités. La visite guidée sera aussi l’occasion de découvrir la richesse et l’inventivité de l’architecture de Le Corbusier.

Pour en savoir plus :


Dans l’impasse du square du Docteur Blanche, Les deux architectes vont concevoir un projet de deux maisons mitoyennes, aux programmes différents : la Maison La Roche et la Maison Jeanneret, destinée au frère de Le Corbusier, Albert Jeanneret. Le Corbusier écrira à ce sujet : « L’une des maisons abrite une famille avec enfants et comporte une quantité de pièces et tous les services utiles au mécanisme d’une famille, l’autre maison est destinée à un célibataire propriétaire d’une collection de peinture. »
La Maison La Roche initie ce que Le Corbusier appellera en 1927, « Les cinq points d’une architecture nouvelle », un nouveau langage qui trouvera son aboutissement en 1928 dans la construction de la Villa Savoye :

1. Les pilotis, permettant la circulation sous le bâtiment.
2. Les fenêtres en longueur, larges surfaces vitrées dont l’installation est permise grâce à la suppression des murs porteurs.
3. Le toit-jardin, permettant d’offrir un jardin suspendu sur le toit de la maison.
4. Le plan libre, libérant les aménagements intérieurs de murs porteurs et donc offrant une grande liberté dans la disposition des cloisons.
5. La façade libre : « les façades ne sont plus que des membranes légères de murs isolants ou de fenêtres ». (Le Corbusier)
Il convient par ailleurs de souligner l’importance de la « promenade architecturale » que Le Corbusier souhaite susciter au sein de ses constructions. Tout est  affaire de point de vue, et l’architecte de créer tout au long de la déambulation des éléments de surprise grâce à une grande variété de points de vue. Une expérience à vivre à l’occasion de notre visite guidée !
La Maison La Roche et la Maison Jeanneret ont été classées Monuments Historiques en 1996. Elles ont fait l’objet de plusieurs campagnes de restauration depuis 2008, ayant permis de retrouver les couleurs d’origines utilisées sur la façade ainsi que dans les espaces intérieurs. 

Intervenant Signature amelie