Accueil  >  Cours en ligne (Live)  >  Cours en ligne > La Commune de Paris

Cours en ligne > La Commune de Paris

Cours en ligne > La Commune de Paris

  

Tarif unique

10,00 €

Type  visite guidée, achat de billet compris
Durée  1h15
Lieu  Cours en ligne > La Commune de Paris
Rdv  Un lien de connexion vous sera envoyé le jour du cour
Ville  Paris


Le 2 septembre, Napoléon III capitule à Sedan. Deux jours plus tard, la République est proclamée. Le contexte est toujours extrêmement tendu : la guerre contre la Prusse n’est pas terminée, à partir du 17 septembre Paris est assiégée. Le 26 janvier, l’armistice est signé avec l’Allemagne et pourtant les tensions augmentent : les Parisiens refusent cette abdication. Installés à Bordeaux puis à Versailles, les représentants de la République semblent lointains. Ainsi, du 18 mars 1871 à la Semaine sanglante du 21 mai, se met en place un contre-pouvoir dans la Ville de Paris : la Commune. Épisode complexe et débattu, encore aujourd’hui, on évoque souvent la Commune à travers les idéaux politiques qui l’animent, les incendies symboliques qui touchent l’Hôtel de Ville, les Tuileries ou encore le bain de sang qui la clôt.
 
Côté Patrimoine : Courbet, la culture dans la ville
Pendant cette période, Gustave Courbet, militant d’un art réaliste et politique, prend une place importante dans la politique artistique de la commune.  Élu au conseil, délégué à l’instruction publique il est aussi président de la Fédération des artistes qui avait pour rôle de définir une nouvelle organisation du monde de l’art. A la fin de la commune, exilé, il sera jugé coupable du démantèlement de la colonne Vendôme. 

Vous aimerez aussi