Show action 900x720 2049 116

Sélectionnez ci-dessus la date de votre choix

  • Type : visite guidée, achat de billet pour compte compris

    Durée : 1h

  • Tarif Unique : 17,00 €

  • Lieu : 24 rue Nungesser et Coli , 75016 Paris

  • Rdv : Devant l'entrée de l'immeuble Molitor - Visite guidée

Visite guidée limitée à 15 personnes
Le lieu n'est pas accessible en fauteuil roulant.

Installé dans le 16ème arrondissement de Paris, l’appartement-atelier de Le Corbusier a été réalisé entre 1931 et 1934. Il est situé aux deux derniers étages de l’immeuble du Molitor. Le Corbusier s’installe dans l’appartement en 1934 et y reste jusqu’à sa mort en 1965. Cette visite guidée vous propose de découvrir l’environnement intime de Le Corbusier : son appartement privé ainsi que son atelier de peinture. A l’origine, le projet est lancé en 1931 par la Société Immobilière de Paris Parc des Princes, qui acquière le terrain dans un quartier en pleine mutation. Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret reçoivent alors la commande d’un immeuble d’habitation. N’ayant pas le financement nécessaire pour la réalisation du projet, les promoteurs chargent Le Corbusier de trouver les acquéreurs potentiels en quinze jours. L’immeuble comptera une quinzaine de logements, destinés à la vente ou à la location. Le Corbusier négocie la jouissance des deux derniers étages pour y réaliser son propre appartement, qu’il construira à ses frais. Un appartement sur mesure que vous aurez l’occasion de découvrir lors de notre visite guidée.

En savoir plus :

Depuis 1917, Le Corbusier, alors tout juste installé à Paris, vivait dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. D’abord logé sous les combles d’un immeuble de la rue Jacob, il occupe par la suite un véritable appartement, situé quelques étages en-dessous. Il y vivra jusqu’à son installation dans l’immeuble Molitor.  L’aménagement fréquent des anciennes chambres de bonne au XIXème siècle avait laissé place à des problèmes d’insalubrité dans les habitations. Le Corbusier y met fin avec la réalisation de l’immeuble Molitor : « Les chambres de domestiques sont installées au rez-de-chaussée, de façon à libérer les domestiques de la sujétion souvent effroyable des mansardes. D’ailleurs, la toiture a été réservée, comme cela devrait être toujours, pour y établir l’appartement le mieux situé de toute la maison : au lieu des ardoises, des gazons, des fleurs, des arbustes ».

Orienté est/ouest, sans vis à vis et bénéficiant d’une vue imprenable sur le Bois de Boulogne dans les étages, le terrain du Molitor est considéré par Le Corbusier comme « l’un des plus beaux de Paris ». Le projet voit le jour dans une société alors très encline à la pratique du sport et des loisirs. Hors celui-ci se trouve justement à proximité de plusieurs équipements sportifs : un attrait supplémentaire pour les futurs acquéreurs. Les deux façades de l’immeuble donnant sur rue sont entièrement vitrées. Elles permettent à chaque appartement de baigner dans une lumière homogène. Le déploiement du verre dans l’architecture se retrouve à la même époque, en 1931, chez Pierre Chareau qui réalise sa célèbre maison de verre dans le 7ème arrondissement. L’appartement-atelier de Le Corbusier a été classé Monument Historique en 1972. Cette visite guidée sera l’occasion de se familiariser avec les théories de Le Corbusier au cœur même de son espace de création.

Intervenant Signature amelie