Des Mots et Des Arts vous emmène à l’exposition Nymphéas, l’abstraction américaine et le dernier Monet jusqu’au 20 août au Musée de l’Orangerie.

Teaser p6090126   copie

Du début des années 1900 à sa mort en 1926, Monet peint une série de toiles dans son jardin de Giverny, les Nymphéas. Grands formats dans les tons bleu, violet, vert, les Nymphéas sont mis en valeur dès 1927 au musée de l’Orangerie, dans une disposition en cercle qui immerge le visiteur dans l’œuvre. La série suscite très rapidement un débat : est-elle l’œuvre d’un peintre âgé et malade (Monet est alors atteint de cataracte et sa vue baisse sensiblement) ou constitue-t-elle l’apogée de sa recherche artistique ? Monet produit en effet des toiles à la limite de l’abstraction, semblant dépasser le mouvement impressionniste dont il était l’un des chefs de file.

Si les Nymphéas ne satisfont pas le public en Europe lors de leur première exposition, ils deviennent une source d’inspiration majeure pour les peintres abstraits américains. Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, il s’agit en effet de réévaluer des œuvres jusqu’ici délaissées et trouver de nouvelles règles à l’art. Ainsi, des peintres comme Rothko développent la faible profondeur des toiles de Monet, et mettent en avant la particularité de la peinture, en deux dimensions. De même, les artistes s’inspirent du mode immersif des paysages de Monet, en réalisant des œuvres qui semblent dépasser la toile. Cette influence se retrouve dans les toiles grand format de Barnett Newman ou de Rothko, connu pour peindre les bords de ses toiles.

Monet apparaît également comme un héritage dont il faut se démarquer. C’est notamment le cas pour Jackson Pollock et sa technique d’action painting, qui fait de l’artiste un véritable acteur et de la toile non plus une fenêtre sur le monde comme chez Monet, mais une scène théâtrale, voire une arène pour le critique d’art Harold Rosenberg. De même, si Monet ne théorisa pas sa peinture, l’expressionnisme abstrait s’appuie sur une base théorique très forte, avec les artistes Barnett Newman, et le critique d’art Clement Greenberg, et révolutionne la conception de l’art pictural.

Découvrez avec nous cette exposition variée et riche théoriquement avec nos visites guidées.