Des Mots et Des Arts vous emmène à la Cité universitaire, projet éclectique et ambitieux qui accueille aujourd’hui plus de 5800 logements !

Teaser cit  universitaire

Au début des années 1920, André Honnorat, ministre de l’Instruction publique, et Paul Appell, recteur de Paris, imaginent un espace dédié aux étudiants de différentes nationalités et français défavorisés. Il s’agit alors de proposer un nouveau modèle de cohabitation et d’échange culturel à la suite des ravages de la Première Guerre Mondiale.

C’est en 1925 que la cité universitaire est créée, grâce aux donations d’Emile Deutsch de la Meurthe, troisième grande figure de ce projet. La cité est alors inspirée des grands campus américains et britanniques, qui offrent de nombreuses activités sportives et des espaces verts. La seule différence notable sera celle de l’enseignement : contrairement aux campus anglophones, la cité universitaire n’accueille pas de cours.

Jusqu’aux années 1940, la cité universitaire connaît une grande expansion malgré la crise financière. Les logements ont jusqu’à 4 étages, et sont alors à la pointe de la modernité avec un lavabo par chambre. L’architecture est alors plutôt traditionnelle : la fondation hellénique s’inspire de l’architecture antique, le pavillon monégasque des villas du sud de la France… Cependant, quelques pavillons présentent déjà un style international. Parmi ceux-ci, la maison de la Fondation suisse, réalisée par Le Corbusier, tord le cou à la tradition suisse du chalet.

Après une interruption lors de la Seconde Guerre Mondiale, l’activité de la cité reprend avec la construction de nouveaux logements, avec une plus grande capacité et plus de confort, comme la Maison de l’Iran. Si la construction du boulevard du périphérique interrompt les projets d’agrandissement de la cité universitaire, une nouvelle ère d’expansion semblerait voir le jour actuellement : la maison de la Corée doit ouvrir très prochainement, et les projets de maisons de Chine et d’Egypte sont bien avancés.

Découvrez avec nous cet ensemble hétéroclite et très riche lors de notre visite guidée, qui mêle informations historiques et commentaires architecturaux des différentes maisons !