Découvrez avec Des Mots et Des Arts la dernière demeure de Le Corbusier, construite par lui-même aux abords de Boulogne!

Teaser aa corbusier 31 min

C’est au début des années 30 que Le Corbusier pense et construit l’immeuble de la rue Nungesser et Coli où il passera ses dernières années. Boulogne et le sud-ouest du XVIème arrondissement sont alors en pleine transformation,comme en témoignent les nombreuses villas de l'époque. Le quartier réunit les conditions de la Cité radieuse pour Le Corbusier : les serres d’Auteuil et le bois de Boulogne pour la nature, le Parc des Princes et la piscine Molitor pour l’activité physique alors à la mode. Le quartier est également calme, loin des travaux permanents parisiens, et des fumées d’usines à l’est de la ville.

Malgré des difficultés de financement liées à la crise économique, l’immeuble commencé en 1931 est terminé trois ans plus tard. Il apparaît alors comme un symbole de l’architecture de Le Corbusier : la façade entièrement de verre marque par sa modernité. De même, Le Corbusier utilise ici des pilotis caractéristiques au rez-de-chaussée, qui allègent l’apparence de la façade. Il supprime également les murs porteurs et ainsi à réaliser des fenêtres horizontales : une grande innovation architecturale qui, couplée avec le verre, comporte cependant un défaut… celui de chauffer grandement les appartements en été !

Si les appartements jusqu’au 6ème étage sont vendus à des particuliers, notamment des amis de Le Corbusier, celui-ci occupe les deux derniers étages. Il organise alors l’espace pour accueillir son appartement, une chambre d’amis à l’étage, et son atelier de peintre. En effet, Le Corbusier était tout autant peintre qu’architecte. Cette double passion est visible dans l’appartement : récemment restaurées, les couleurs des murs sont très harmonieuses et tiennent une place primordiale dans la conception de l’appartement. L’appartement conserve également les meubles d’origine, pensés par Charlotte Perriand, Le Corbusier et Pierre Jeanneret. Le Corbusier laisse enfin une grande place à la vue et à la luminosité, réhabilitant les étages les plus hauts autrefois laissés aux chambres de bonnes. Ce choix architectural permet également aujourd’hui de profiter d’une vue imprenable sur le nouveau stade Jean Bouin !

Pour découvrir cette demeure moderne et sur-mesure, c’est par ici !