Visites guidées, ce qui vous attend à la rentrée...

Teaser grand palais

Des connexions

Picasso . Mania présente l'artiste dont la renommée est d'ores-et-déjà mondialement assise comme un artiste d'influence, ayant laissé une marque telle dans l'histoire de l'art, que son oeuvre a été une source directe d'influence pour ses contemporains. 
Une des expositions attendues de la rentrée qui dévoilera de nombreux chefs-d'oeuvre du maître, à ne pas manquer !

Du Pop-Art

L'exposition Warhol, Unlimited, offre à Paris la première présentation en Europe de la série Shadows (1978-79) du Pop-artiste Andy Warhol, dans sa totalité. A travers une scénographie imposante, l'exposition rappelle que l'artiste est là pour ébranler les conventions de l'art, jusqu'à sa mise en scène qui fait partie du processus créatif selon lui. Aussi, c'est la dimension sérielle des Shadows qui va impressionner le visiteur, donnant une réelle sensation de mouvement et de totalité.

De la Peinture Officielle

Elisabeth Louise Vigée Le Brun au Grand Palais: Portraitiste de renom, Vigée est l'une des chefs de rang de l'art figuratif. Cette artiste femme a su s'imposer jusqu'à devenir peintre officielle de la cour et notamment de Marie-Antoinette. Le Grand Palais a choisi en présentant la première rétrospective de l'artiste en France, de réunir pas moins de 130 de ses tableaux. 
Une oeuvre incontournable à découvrir !

De la Sensualité 

Dans Fragonard amoureux, galant et libertin, c'est l’inspiration amoureuse qui est la trame de l'exposition. Rassemblant peintures, dessins, ouvrages et illustrations, la question de la sensualité est abordée dans toute sa dualité à travers le travail protéiforme du "divin Frago": sensualité exacerbée ou amour moral ? Cette notion est au cœur des préoccupations philosophiques du siècle des lumières dans lequel l'artiste s'inscrit, ainsi l'exposition présentée au Musée du Luxembourg est reflet d'une oeuvre comme d'une époque. 

Du Portrait

L'exposition Florence, portraits à la cour des Médicis nous donne à voir des artistes italiens de premiers rangs, qui ont marqué leur époque grâce à leur pratique virtuose de l'art du portrait. Dans l'Italie du 16ème siècle, les portraits servaient de posture à une famille, une lignée, reflet d'un rang social dans la postérité. 
Les artistes Bronzino, Salviati, Pontormo l'ont bien compris, et les 40 oeuvres présentées par le Musée Jacquemart-André offre un éventail de styles, du maniérisme à la pratique picturale la plus sophistiquée.