Que reste-t-il de l’enceinte des Templiers à l’origine du quartier du Temple ? Comment le quartier se modernise-t-il aujourd’hui ? Le quartier du Temple dévoile ses secrets avec notre visite Des Mots et Des Arts !

Teaser quartier du temple

Le quartier du Temple remonte au XIIIème siècle, lorsque l’ordre des Templiers construisit l’enclos des Templiers, quartier réservé à l’ordre et délimité par un haut mur au sein même de la ville de Paris. Cet enclos étant particulièrement sécurisé, c’est ici que furent gardés une partie des trésors royaux, notamment celui de Philippe Auguste. Hors du système des corporations, l’enclos accueille également des marchands indépendants. En 1306, c’est Philippe Le Bel qui se réfugie dans l’enclos pour échapper à une révolte populaire, mais ses rapports avec les Templiers changent très vite : en effet, en 1307 débute le procès de l’ordre du Temple qui démantèle l’ordre.

Sous la Révolution, le quartier du Temple est particulièrement connu pour son donjon, prison de la famille royale. Louis XVI, Marie-Antoinette et leurs deux enfants y sont enfermés avant l’exécution des deux premiers, et Louis XVII y meurt après que sa sœur ait été échangée contre des soldats français en Autriche. Ce donjon est ensuite démonté sous Napoléon, qui souhaite supprimer tout lieu de recueillement des royalistes. Il ne reste donc plus de murs de l’enclos des Templiers, dont la délimitation est néanmoins bien connue. Le quartier du Temple est également un quartier marchand : le Carreau du Temple qui apparaît aujourd’hui sous la forme qu’Haussmann avait imaginée (une halle de verre et de métal) existait déjà au Moyen-Age, en bois. De même, le Marché des Enfants Rouges est le plus vieux marché de Paris encore en activité, étant apparu en 1615.

Aujourd’hui, le quartier se renouvelle, notamment avec la Gaîté Lyrique : après de nombreux incendies et échecs commerciaux, sa dernière restauration dans les années 2010 en a fait un espace dédié à la musique numérique et contemporaine.

Pour en savoir plus sur ce quartier très étonnant et diversifié, c’est par ici !