Des Mots et Des Arts vous emmène sur la Butte-aux-cailles, quartier à l’architecture hétéroclite et riche de street art !

Teaser p7010367 min

Si la Butte-aux-cailles est aujourd’hui un quartier emblématique du 13ème arrondissement, elle fit longtemps partie de la campagne environnante de Paris. Culminant jusqu’à 60 mètres de hauteur, la Butte-aux-cailles tient son nom non pas des volailles, mais d’un certain M. Caille qui aurait été la première personne à habiter sur la butte au XVIème siècle. Ce n’est qu’avec les transformations de Paris sous Haussmann au XIXème siècle que la Butte est rattachée à la capitale. De nombreuses industries se développent alors sur la butte, principalement autour des moulins à eau installés sur les bords de la Bièvre, comme le rappellent des rues comme la rue du Moulin-des-prés. La Bièvre, qui prend sa source près de Guyancourt, coulait en effet à Paris jusqu’à la Gare d’Austerlitz, où elle rejoignait la Seine. Le quartier était aussi réputé pour sa station thermale, qui correspond aujourd’hui à la piscine municipale de la butte. La butte accueille enfin une activité insolite en novembre 1783, dont un square garde la trace : le « Square de la Montgolfière », à découvrir lors de la visite guidée…

Aujourd’hui, le quartier calme et ses rues semi-piétonnes attirent les artistes de street-art qui apprécient son cadre. Parmi eux-ci, découvrez Seth et ses personnages énigmatiques, dont les visages invisibles des visiteurs, ou encore l’œuvre de Kashink sur le mur d’une école, signée Kashink & Les Kashinkids car réalisée avec les élèves de l’école. Dans les célèbres rues des Cinq-Diamants et de la Butte-aux-cailles, vous pourrez également admirer les œuvres de Miss Tic et ses femmes fatales caractéristiques.

La Butte-aux-cailles est aussi un quartier d’expérimentation architecturale : elle accueille ainsi deux ensembles de Jean Walter des années 1910, la petite Alsace et la petite Russie. La petite Alsace comprend à l’origine des logements sociaux pittoresques autour d’un jardin, tandis que la petite Russie est surélevée, les maisons étant construites au-dessus des garages. La Villa Daniel, impasse des années 1910 également, rappelle l’origine champêtre du quartier avec ses maisons et jardins.

Pour profiter de cette balade guidée, rendez-vous sur notre site !